Notre méthode

Comment est calculée la qualité de l’eau aujourd’hui ?

La qualité des eaux de baignade est suivie uniquement durant la saison estivale par l’Agence régionale de santé. Entre 4 et 14 prélèvements sont réalisés chaque année entre juin et septembre sur chaque plage. Les plages sont classées suivant une grille européenne : excellent, bon, suffisant, insuffisant.

Ce classement destiné à la comparaison à l’échelle européenne décrit la qualité moyenne des eaux de baignade mais il ne reflète pas la réalité des risques sanitaires, celle qui intéresse les baigneurs.

Notre classement est destiné aux baigneurs

Notre carte est issue de données publiques, publiées par les autorités sur le site de l’agence européenne de l’environnement, sur la période des quatre dernières années

Nous nous basons donc sur les mêmes données que l’ARS mais notre méthode de classement est différente, car elle vise à informer les baigneurs.

Comment avons-nous calculé cet indicateur ?

Dans chaque prélèvement, l’ARS mesure deux paramètres microbiologiques : les concentrations de deux bactéries indicatrices Escherichia coli (EC) et Entérocoques intestinaux (EI).

Des seuils fixés par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) permettent de classer individuellement chaque prélèvement en fonction du risque sanitaire : bon (pas de risque notable), moyen ou mauvais.

Au lieu d’évaluer globalement la qualité de chaque plage sur l’ensemble des prélèvements de quatre années, on évalue individuellement le risque sanitaire pour chaque prélèvement (« Bon », « Moyen » ou « Mauvais »). Le classement dépend de la proportion des prélèvements classés « Bons » : si 100% des prélèvements étaient classées « Bon », la note est 100. Si 10% des prélèvements sont classés « Moyen » ou « Mauvais », et présentent donc un risque sanitaire notable, la note est 90.

Pour notre classement, nous avons aussi pris en compte les prélèvements où aucune contamination n’est détectée (soit 70% des plages en Bretagne). Un idéal que nous voudrions partout à terme !

Eau & Rivières estime que les baigneurs peuvent se baigner en confiance si la note est supérieure ou égale à 95 (« Recommandé »), et avec un risque limité si la note est supérieure ou égale à 85 (« Peu risqué »).

Vous voulez en savoir plus sur notre méthode ?

Consultez ici notre rapport complet pour l’année 2023.

Consultez ici le détail de notre méthode sur l’indicateur La Belle Plage.

Contactez-nous ! labelleplage@eau-et-rivieres.org